Services

les sept tentations horlogères d'A. Lange & Söhne

Retour dans les actualites Montres > les sept tentations horlogères d'A. Lange & Söhne

les sept tentations horlogères d'A. Lange & Söhne

 

 

-De l'ultra-plat aux plus grandes complications, la manufacture allemande présente encore une fois une série de garde-temps d'exception.

 

A. Lange & Söhne ouvre le Salon international de la haute horlogerie à Genève en complétant ses collections phares de garde-temps techniques et raffinés, rappelant à ceux qui en doutaient encore que la manufacture allemande fait plus que tutoyer les sommets de l'horlogerie de luxe.

Saxiona Thin

Cinq ans après sa première édition, la Saxonia Thin fait son grand retour, avec un nouveau design de cadran et de boîtier. Résultat : le garde-temps le plus plat jamais construit par la marque de tradition allemande n'a jamais eu une personnalité aussi marquante. Deux aiguilles, un cadran en argent massif, des index bâtons en or massif légèrement allongés par rapport au modèle précédent et positionnés un peu plus près de la lunette... Ces subtiles modifications accentuent l'épure de cette Saxonia Thin présentant une épaisseur de seulement 5,9 mm pour un boîtier de 40 millimètres de diamètre, disponible, au choix, en or rose ou gris.

 


 

 

Saxonia Moon Phase

Alliance parfaite ! Ce nouveau modèle de la famille Saxonia équipé des phases de lune et d'une grande date séduit aussi bien par son design raffiné que par l'association des deux complications parmi les plus appréciées. Dans un double guichet en or, la grande date s'appuie sur deux éléments d'affichage séparés pour indiquer les dizaines et les unités et répondre à un besoin d'économie d'énergie. Sur ce modèle Saxonia Moon Phase, cette grande date placée sous l'index des 12 heures s'accompagne d'un affichage des phases de lune dans la partie supérieure du cadran auxiliaire des petites secondes à 6 heures, et vient équilibrer la composition du cadran. Le calibre automatique L086.5 qui anime cette pièce est le 16e mouvement à phases de lune de la manufacture d'A. Lange & Söhne, il offre une réserve de marche confortable de 3 jours.

 


 

 

Richard Lange Jumping Seconds

Cette Richard Lange Secondes sautantes propose une interprétation toute nouvelle des montres d'observation scientifique. En effet, elle propose l'association astucieuse de deux mécanismes qui se complètent l'un l'autre : un échappement à force constante à secondes allié à un mécanisme de saut facilitant l'affichage précis de l'heure, en déplaçant la grande seconde exactement 60 fois par minute. L'échappement à force constante des secondes anime en permanence le balancier, permettant à son mécanisme de saut d'afficher l'heure à la seconde près avec une très grande précision. Ce module en platine de 39,9 mm doté d'un cadran de régulateur est limité à 100 exemplaires. Grâce au mécanisme Zero-Reset équipé d'un embrayage à plusieurs disques, la montre permet de synchroniser l'heure d'un geste rapide et simple : en tirant sur la couronne, l'aiguille des secondes est automatiquement remise à zéro.

 

 

 

Lange 1

Une icône en gris : la Lange 1 propose une nouvelle variante, un modèle en or gris de 38,5 mm doté d'aiguilles et d'index luminescents sur un cadran argenté. Ce garde-temps propose un calibre L121.1 à remontage manuel, présenté en 2015 et qui réunit un grand balancier à masselottes d'équilibrage excentrées et un spiral de balancier Lange oscillant librement. Les améliorations apportées s'expriment également dans des détails tels que la grande date sautante ultra-précise et le double barillet dont l'autonomie de marche s'élève à trois jours. Sont également présents d'autres emblèmes de la qualité de fabrication de la manufacture allemande : on pense notamment aux huit chatons en or vissés sur une platine trois-quarts en maillechort non traité décorée par un ponçage en bandes de Glashütte, la mise au repère haute précision avec vis de réglage latérale et ressort à col de cygne ainsi que le coq de balancier gravé à la main.

 

 

 

Grande Lange 1 Moon Phase Lumen

Limitée à 200 exemplaires, cette nouvelle Lumen marie un affichage éclatant des phases de lune et une grande date à la fois mystérieuse et lumineuse. En 2013, avec son premier modèle Grande Lange 1 Lumen, A. Lange & Söhne présentait une montre équipée d'un cadran semi-transparent en verre saphir qui dévoilait l'ingénieux mécanisme à disques de l'affichage de la grande date. Un an plus tard, la Grande Lange 1 Moon Phase faisait son apparition avec son cadran principal orné d'un affichage des phases de lune illustrant la course du satellite de la Terre avec une précision de 99,998 pour cent. Cette année, la Grande Lange 1 Moon Phase Lumen réunit pour la première fois ces deux prouesses horlogères dans un écrin de platine de 41 mm.

 


 

Lange 1 Tourbillon Perpetual Calendar

Grâce à la disposition bien visible du quantième perpétuel autour du cadran des heures et des minutes, cette Lange 1 Tourbillon Perpetual Calendar se démarque par sa facilité de lecture qui permet de recueillir un grand nombre d'informations en un coup d'oeil. Paré d'un boîtier en or gris enserrant un cadran de même couleur, ce garde-temps conjugue deux complications classiques avec le design traditionnel de la plus célèbre des montres A. Lange & Söhne, la Lange 1. Son quantième perpétuel se compose de la grande date Lange, d'un affichage rétrograde du jour de la semaine, d'un anneau extérieur des mois et de l'indication de l'année bissextile. La séparation claire de l'heure et de la date permet de consulter toutes les informations avec une grande aisance tandis que tous les affichages du quantième perpétuel avancent par saut. Le mécanisme est construit de façon à ce qu'il ne doive être avancé d'un jour qu'en 2100. Une simple inscription au-dessous du 12 signale la présence du tourbillon que l'on peut admirer dans toute sa complexité technique à travers le fond en verre saphir. Dotée du mécanisme breveté d'arrêt secondes Lange, immobilisant le balancier immédiatement, en douceur et en toute sécurité lorsqu'on tire la couronne, la montre peut être réglée à la seconde près.

 


 

 

Datograph Perpetual Tourbillon

Ce tout dernier chef-d'oeuvre de la manufacture allemande allie trois complications et cinq fonctions supplémentaires pour le plus grand plaisir des puristes et amoureux de belles mécaniques. Avec ce modèle, A. Lange & Söhne réinvente un garde-temps d'exception qui se distingue aussi bien par sa technicité que par la lisibilité des nombreux indicateurs de son cadran. Le cadran noir en argent massif de ce Datograph Perpetual Tourbillon, dont l'édition est limitée à 100 exemplaires, offre un contraste saisissant avec son boîtier en platine de 41,5 mm de diamètre et ses aiguilles et index en or rhodié. Le nom de Datograph désigne un chronographe à roue de commutation et compteur de précision à minutes sautantes, doté d'un mécanisme de retour en vol.

Le deuxième qualificatif du modèle, Perpetual, renvoie au quantième perpétuel avec saut exact et affichage des phases de lune. Tous les indicateurs du quantième perpétuel, qui comprennent, outre la grande date, les cadrans auxiliaires indiquant le jour de la semaine, le mois et l'année bissextile, avancent par saut. Enfin, la mécanique fascinante du tourbillon se révèle à travers le fond en verre saphir. Dans sa cage, cet organe réglant tourne une fois par minute autour de son axe, une rotation qui permet de compenser les effets de la gravitation terrestre sur le balancier à masselottes d'équilibrage excentrées. Couplé à un spiral de balancier oscillant librement développé par la manufacture, ce dispositif offre une régularité de marche exceptionnelle, sur toute la durée de sa réserve de marche de 50 heures.

 

 


Dans la même catégorie