Services

Seiko : la quête de la perfection (Live from Japan - le teaser)

Retour dans les actualites Montres > Seiko : la quête de la perfection (Live from Japan - le teaser)

Seiko : la quête de la perfection (Live from Japan - le teaser)

 

 

-Si l'histoire de Seiko débute dès 1881 sous l'impulsion de Kintaro Hattori, la manufacture japonaise demeure trop peu connue en France. TWO vous embarque au Japon à la découverte de ses savoir-faire.

Avis aux Seikophiles et plus généralement aux amateurs de montres !
The Watch Observer vous embarque, en direct du Japon, pour une série de sujets consacrés à Seiko, la manufacture japonaise dont l'origine remonte à 1881 avec l'ouverture d'un atelier de réparation d'horloges par Kintaro Hattori.

Vous (re)découvrirez au travers de cette saga éditoriale consacrée à Seiko (articles et séries photos) certains des multiples savoir-faire de la marque mais également des images de ses ateliers de production et des photos de quelques-uns des modèles emblématiques qui en jalonnent l'histoire.

 

Avis aux Seikophiles et plus généralement aux amateurs de montres : TWO vous embarque, en direct du Japon, pour une série de sujets consacrés à Seiko, la manufacture japonaise dont l'origine remonte à 1881 avec l'ouverture d'un atelier de réparation d'horloges par Kintaro Hattori. Ci-dessus le modèle Grand Seiko Chronographe Spring Drive SBGB001.
 

Parce que si le grand public français connaît bien la marque nippone pour ces montres à petits prix - les amateurs penseront par exemple à l'exceptionnelle Seiko Sumo Diver's 200-, ils connaissent moins voire pas du tout ses collections haut de gamme (Grand Seiko et  Credor) et encore moins les multiples innovations auxquelles elle a donné naissance depuis 1881.

Citons brièvement la révolutionnaire montre à quartz dont Seiko dévoile en 1969 le premier modèle, l'Astron, et qui va créer un véritable tsunami sur l'industrie horlogère suisse.

Citons également la technologie Kinetic présentée en 1988 - sorte de trait d'union entre les montres à quartz et les montres automatiques puisque cette technologie permet à la montre de se recharger grâce à l'énergie produite par les mouvements du poignet, vous épargnant ainsi la nécessité de changer la pile quand celle-ci arrive en fin de vie.

Citons enfin, plus prêt de nous, l'Astron GPS Solaire lancée en 2012 après 6 années de recherche et protégée par quelques 100 brevets : cette Astron dernière génération, qui se recharge à l'énergie solaire, se géolocalise et vous fournit, où que vous soyez, l'heure exacte (précision de l'horloge atomique) en captant les signaux des satellites GPS 

Au travers de notre périple au pays du Soleil-Levant, c'est cette quête permanente de l'excellence, caractéristique de la Seiko Watch Corporation, que nous vous invitons à découvrir dans les jours qui viennent sur The Watch Observer.

 

Dans la même catégorie