Services

Sept montres de prix

Retour dans les actualites Montres > Sept montres de prix

Sept montres de prix

En attendant les grandes ventes horlogères de Genève et nul n'étant à l'abri d'un nouveau record, voici sept modèles qui n'ont pas manqué de marquer leur temps.

La fameuse Henry Graves de Patek Philippe, une montre de poche en or, dotée de 24 complications, a été adjugée par Sotheby's à New York, en 1999, à plus de 11 millions de dollars. Quinze ans après, cette commande spéciale qu'Henry Graves Jr., un riche financier new-yorkais, attendit cinq ans avant de pouvoir la porter en 1933, double sa valeur. Sotheby's l'a vendue près de 24 millions de dollars, en novembre 2014 à Genève.

La Rolex Bao Dai, référence 6062. Adjugé à 5 millions de francs suisses par Phillips, à Genève en mai dernier, ce triple calendrier avec indication des phases de lune appartenait au dernier empereur du Vietnam, Bao Dai. Le fond noir, les index diamant et le mouvement compliqué, rare chez cette marque, expliquent ce record pour une montre signée Rolex.

La Rolex Gold Daytona Paul Newman prototype Lemon Dial, référence 6263. Le chronographe star apparaît dans une version rarissime en or avec les index carrés de la même couleur. Vendu par Antiquorum 841 300 francs suisses à Genève, en 2013, il change de mains quatre ans après, en multipliant son prix par quatre. Son nouveau propriétaire, un Européen, a donc déboursé 3,2 millions d'euros.

La 1415 HU de Patek Philippe: une montre-bracelet à heures universelles en platine dont le mécanisme a été conçu par Louis Cottier. Ce modèle probablement unique, fabriqué en 1946, indique sur sa lunette tournante le nom de 41 villes. Elle a été adjugée par Antiquorum, à Genève, en avril 2002 à 6,6 millions de francs suisses.

La référence 1526 de Patek Philippe de 1949, à calendrier perpétuel et phases de lune, rafle en 2008 un record mondial: celui d'être alors la montre-bracelet en acier la plus chère au monde, vendue 4,1 millions de francs suisses par Christie's à Genève.

C'est un cadeau spécial que reçut le roi Fouad Ier. La fabrication de cette montre de poche unique signée Vacheron Constantin, référence 57260, a commencé en 1914 et a été terminée en 1929. Dotée de plusieurs complications, elle a été vendue 3,3 millions de francs suisses par Antiquorum, à Genève, en avril 2005.

Sous le numéro 2667, cette «montre plate à deux mouvements, sur le principe des chronomètres» signée Breguet & Fils a été vendue par l'horloger en 1814 au prix de 5 000 francs. Près de deux cents ans plus tard, en 2012, à Genève, Christie's adjuge ce garde-temps à 4,3 millions de francs suisses. Un record pour une Breguet.


Dans la même catégorie